© 2000-2010
Luc Chaumont
webediteurs.org
Mar 02 sept. 2014 - 19:23
Fédération F. de randonnée p.
Comité dép. Allier de la FFRP
Comité dép. Puy-de-Dôme
Comité dép. Loire
Comité dép. Haute-Loire
Comité dép. Saône-et-Loire
Comité dép. Cantal
Club St-Germain Randonnée

GR-infos : tous les GR...
Randonner léger ?... infos utiles !
Météo régionale sur 4 jours
Librairie en-ligne
Fiche de gîte

www.randonnees-pedestres.fr   bienvenue !

logo Des informations et des images sur les chemins et la randonnée, en Auvergne et ailleurs en France....
tete en colereL'IGN a fêté en 2010 ses 70 ans. Ce non-événement a été salué par les médias, surtout pour vanter l'évolution de cette institution : désormais la vieille dame devient très numérique et fait tout pour se maintenir dans la course à la saisie numérique de notre environnement... Hélas pendant que ses techniciens, sans doute très férus d'informatique et souhaitant prouver qu'ils peuvent faire aussi bien que les américains, s'échinent dans une course perdue d'avance, le métier traditionnel est en train de se perdre.
Les cartes topographiques, dont la mise-à-jour est faite sur la base de relevé photographiques par avion sont de moins en moins exactes. Tout ce qui échappe à l'objectif de l'avion peut disparaître lors d'un mise-à-jour ou devenir incomplet. Ainsi, de plus en plus de chemins traversant les forêts ont leur tracé interrompu peu après leur entrée dans la tâche verte : Si vous voulez être sûr qu'il y a continuité, que le chemin ne se perd pas, débrouillez-vous vous-même, l'IGN s'en fiche. Et les zones hors-forêt ne sont pas épargnées par cette incurie : des chemins qui ont disparus depuis au moins une décennie, comme on le voit manifestement sur le terrain, apparaîssent toujours sur les cartes. Lors de randonnées en Périgord et en Bourbonnais, par exemple, on est frappé par le nombre de chemins qui sont mal -ou pas du tout- représentés sur les cartes au 25.000. C'est désolant. Il est souvent imprudent de concevoir une randonnée en se fiant au seules cartes, même d'édition très récente; on est obligé d'aller faire des repérages sur le terrain.
Il est compréhensible que l'IGN hésite à engager les moyens indispensables à une mise-à-jour sérieuse des cartes. Nous ne pouvons que souhaiter qu'un partenariat équitable s'établisse avec ceux qui parcourent les chemins et connaissent le terrain. Il faudrait pour cela une structure de transmission, d'archivage et d'utilisation de ces informations pour que les rééditions décénales des cartes topographiques ne soient plus la cause d'un appauvrissement de leur valeur.

Secrets de plantes : Sorties botaniques et ateliers : cuisine aux herbes et aux fleurs, cosmétiques naturels
site de photographies diverses : nature, personnes, animaux, objets, structures,...
musiques favorites
Il y a un FON spot à Sanssat Locations of visitors to this page